Encore raté pour le Rafale

Posted: 2nd mai 2013 by admin in News
Tags: , ,

C’est encore raté pour le Rafale. Force est de constater que cela devient répétitif, mais cette fois, ce sont les Emirats Arabes Unis qui décident de ne pas prendre le Rafale et de choisir le F-16 américain à la place. Choix logique sur le prix tout d’abord, mais également politique puisque les Etats-Unis pèsent plus lourd dans la région que les petits français. Egalement, les Emirats commencent à ressentir la tension des français pour cette région du monde qui investit à tout va sans nécessairement l’approbation des français. C’est donc pour ces raisons que le F-16 américain sera désormais l’avion de chasse de la région. Et les américains ont bien jouer leur jeu. C’est le challenger que l’on n’attendait plus vraiment. Alors que Dassault Aviation et Eurofighter s’affrontent publiquement depuis près de deux ans aux Emirats Arabes Unis pour tenter d’imposer leurs avions de combat respectifs, Lockheed Martin a discrètement emporté la mise suite à l’annonce officielle par Washington, le 19 avril, de la signature d’un accord avec Abou Dhabi pour la vente de 25 F-16E/F Block 60, version la plus évoluée à ce jour du F-16. Selon le Pentagone, le montant de ce contrat est évalué à « un peu moins de 5 milliards de dollars ». Abou Dhabi exploite déjà 80 appareils du même type, dont les livraisons avaient commencé au début des années 2000. Ils forment l’ossature de l’aviation de combat émirienne aux côtés de 60 Mirage 2000-9. Faut-il enterrer tout espoir de vendre un jour le Rafale aux EAU ? Difficile à dire, même si cette vente de F-16 n’est pas un signe encourageant. Non content de rappeler s’il en était besoin que l’influence de Washington dans la zone est énorme, ce nouvel achat repousse encore un peu plus la nécessité pour l’armée de l’air émirienne de remplacer ses Mirage 2000-9 par un avion de combat plus moderne. A lire également sur le site l’Encyclopédie des avions.

Comments are closed.